Accueil > Nos partenaires > Institutions publiques

Institutions publiques



Agence du Service Civique

L’Agence du Service Civique est un opérateur placé sous tutelle du ministère de l’Éducation Nationale, présidée par Yannick Blanc. Créé par la loi du 10 mars 2010, le Service Civique a pour ambition de permettre à tous les jeunes qui le souhaitent de s’engager au service d’une mission d’intérêt général, entre 16 et 25 ans et jusqu’à 30 ans pour les jeunes en situation de handicap.
Le Contact Club accueille chaque année une dizaine de jeunes en Service Civique.



Agence Nationale pour les Chèques-Vacances (ANCV)

L’ANCV est un établissement public qui accomplit depuis plus de trente ans une mission unique : rendre effectif le départ en vacances du plus grand nombre. En mettant au centre de son action la réalisation de projets de vacances, elle participe aux politiques publiques en faveur de la cohésion sociale et de la lutte contre les exclusions. Elle contribue à l’apprentissage de la mobilité et de l’autonomie, et à la construction de la citoyenneté.
Les programmes sociaux de l’ANCV permettent chaque année à une trentaine de jeunes du Contact Club de partir en séjour en France et en Europe.




Caisse d’Allocations Familiales (CAF)

La CAF soutient financièrement les activités du Contact Club à plusieurs titres :
- Prestation de service Accueil de Loisirs Sans Hébergement (ALSH)
- Aide indirecte aux familles qui en ont besoin pour permettre à tous les jeunes de participer aux activités de l’association
- Participation au financement de projets spécifiques, via des appels à projets





Commissariat Général à l’Egalité des Territoires (CGET)

Le CGET est un service de l’État placé sous l’autorité du ministre de la Cohésion des territoires. Il appuie le Gouvernement dans la lutte contre les inégalités territoriales et le soutien aux dynamiques territoriales, en concevant et animant les politiques de la ville et d’aménagement du territoire avec les acteurs locaux et les citoyens. Ses champs d’intervention sont interministériels : accès à l’emploi, aux soins et aux services au public, cohésion sociale, inclusion numérique, aide aux mobilités, attractivité économique, transitions écologique et numérique, redynamisation des territoires fragiles et des centres-villes en déprise…



Département des Bouches-du-Rhône

Le Conseil Départemental propose deux types d’actions : un volet jeunesse et un volet prévention. Il délivre des conventions annuelles d’actions éducatives et de prévention de l’aide sociale à l’enfance. Ces conventions financent nos interventions.
Le Conseil Départemental nous octroie également une subvention de fonctionnement jeunesse et des subventions, via la Politique de la Ville, pour des séjours et autres actions. Par exemple, en 2016, un fonds d’aide a été versé pour la formation BAFA de jeunes entre 17 et 25 ans.


Direction Régionale et Départementale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale (DRDJSCS)

La DRDJSCS finance des projets spécifiques sur les ALSH et les accueils de jeunes, par exemple les projets photos avec la Compagnie, le graffeur pour Mémoires Vives ou encore la création de jeux en bois avec Terre Ludique.
C’est aussi la DRDJSCS qui délivre les agréments administratifs d’accueils collectifs de mineurs et accueils de jeunes.








Fonds Interministériel de Prévention de la Délinquance et de la Radicalisation (FIPDR)

FIDPR et Contact Club s’unissent dans un projet de suivi des jeunes délinquants et récidivistes pour lutter contre la récidive.




MOVE et Mission Locale

Le dispositif MOVE (Mobilisation, Orientation Vers l’Emploi) et la Mission Locale organisent une permanence tous les jeudis matins au Contact Club Convalescents.
Les jeunes du secteur sont orientés par notre éducateur. Ils sont reçus par la conseillère en insertion Jeunes et Adultes du Centre Social Baussenque (MOVE) et la Mission Locale.
Les Missions Locales sont sous Convention Pluriannuelle d’Objectifs (CPO) avec l’Etat.





Office Franco-Allemand pour la Jeunesse (OFAJ)

Institution pour le rapprochement des jeunes Français et Allemands, l’OFAJ subventionne des séjours et programmes linguistiques et culturels.
Jusqu’en 2015, le Contact Club organisait plus de séjours en Allemagne pour les jeunes Marseillais que d’échanges. Depuis octobre 2015 et l’arrivée dans l’équipe de Sabrina G., agréée OFAJ pour l’accompagnement, la traduction et l’organisation de séjours et échanges, de nouveaux projets voient le jour.
Dans ce cadre, "Identicity" est un programme Franco-Allemand-Algérien dont la troisième partie, le voyage à Oran, devrait avoir lieu en 2018.


Politique de la Ville - Aix-Marseille-Provence Métropole

La Politique de la Ville est une entité composée de représentants de la Ville, la Métropole, l’État, le Conseil Départemental et la Région. C’est l’un des plus gros financeurs du Contact Club. Ses agents de développement suivent particulièrement nos actions, savent comment nous fonctionnons, ce que nous faisons et nous connaissent bien.
La déléguée au préfet à l’égalité des chances nous suit et nous soutient très fortement en comité de pilotage où les décisions sont prises de manière collégiale.
C’est une structure importante car elle relaie aux institutions la portée de nos actions.

Le site de la Politique de la Ville parle du chantier "Halle Puget" avec les Têtes de l’Art.


Préfecture de Police des Bouches-du-Rhône

De nombreuses actions de rapprochement jeunes / police sont menées en collaboration avec la Préfecture de Police des Bouches-du-Rhône.








Préfet à l’Égalité des Chances

Le Préfet à l’Égalité des chances soutient certains projets du Contact Club : l’action expérimentale Grandes Soirées et Week-ends, des chantiers de remobilisation, des chantiers éducatifs, des actions autour du suivi individuel et de la réussite scolaire.
Ses services nous ont aussi confié une mission transitoire à la suite de l’ex-PRE (Programme de Réussite Éducative).







Protection Judiciaire de la Jeunesse (PJJ)

La PJJ est une structure qui prend en charge les jeunes délinquants notamment pour mettre en œuvre leurs mesures de justice. Ils font le suivi individuel de chaque jeune. Le Contact Club est impliqué dans deux actions avec la PJJ.
D’une part nous avons mis en place un réseau de professionnels du secteur de la prévention : la Politique de la Ville, l’ADDAP 13, l’ARS (Association de Réinsertion Sociale), la PJJ et le Contact Club. Avec pour but de mieux se connaître, mieux interagir, mieux partager. Les réunions ont lieu 5 à 6 fois par an.
D’autre part nous prenons en charge des jeunes lors de leur réparation pénale ou de Travaux d’Intérêt Général (TIG).
La PJJ nous contacte, prend rendez-vous pour mettre en place la mesure de réparation. Notre éducateur rencontre au minimum le jeune et son éducateur, au mieux sa famille. Des objectifs sont définis dans le cadre de cette mesure. Les procédures sont très différentes, un TIG peut aller jusqu’à 120 voire 200 heures, une réparation pénale se déroule sur quelques jours.


Région Provence-Alpes-Côtes-d’Azur

La Région Provence-Alpes-Côtes-d’Azur nous soutient dans le cadre de la prévention de la délinquance pour nos actions « Politique de la Ville » et pour nos actions en direction des lycéens et jeunes majeurs comme le SMS et l’accompagnement de ce public spécifiquement.


Ville de Marseille : CLSPD et CEJ

Deux services de la Ville de Marseille soutiennent les actions du Contact Club :
- Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (CLSPD)
Le CLSPD est le service de prévention de la Ville. Il organise des rencontres entre les différents acteurs de terrain. Le Contact Club, lors de ces rencontres, transmet les informations sur l’état des lieux, les besoins en renfort ou en patrouille de police, etc.
- Contrat Enfance Jeunesse (CEJ)
Le CEJ est le service en charge des centres aérés de la Ville. Il a pour objectif la mise en œuvre d’un travail de qualité sur le temps libre des adolescents par le financement des ALSH.