Accueil > Nos actions > Guider vers l’insertion socioprofessionnelle

Guider vers l’insertion socioprofessionnelle



Nos actions en chiffres (pour l’année 2016)

Move et Mission Locale
Permanences hebdomadaires

Entretiens individuels
244 pour 39 jeunes

Embauches en CEE
18 personnes (446 jours)

Protection Judiciaire de la Jeunesse
2 Travaux d’Intérêt Général
15 Réparations Pénales

Chantiers jeunes
25 jeunes
























Services civiques
8 volontaires

Stages professionnels

  • Administratif : 2
  • Education spécialisée : 2
  • Animation : 14
  • Autres : 4

BAFA
12 jeunes formés

BNSSA
- 2015-2016 : 15 jeunes diplômés
- 2016-2017 : 13 jeunes entraînés et présentés au test d’entrée, 11 jeunes en cours de formation

Suivi individuel de jeunes

Un moniteur-éducateur assure des permanences et des prises en charge individuelles. Un réseau de partenaires est mobilisé à cet effet. Elles ont pour but de répondre à des problématiques larges selon les cas :

  • Relation avec la justice
  • Rescolarisation
  • Insertion socioprofessionnelle : recherche de stage, de formation ou d’emploi
  • Formation BAFA
  • Relation avec les familles
  • Recherche de bourses de fondations privées pour les jeunes ayant un projet individuel très défini. Notre objectif est de donner des exemples de réussite

Dans le cadre de cette action notre éducateur participe aux permanences du MOVE (accompagnatrice à l’emploi ex PAPEJ) et de la Mission Locale qui se déroulent dans nos locaux de Convalescents.

Insertion et remobilisation de jeunes hors parcours

Développement de deux projets spécifiques :

Un projet de formation BAFA option surveillant de baignade
Projet se déroulant sur un an, pour un groupe de 15 jeunes, avec un suivi collectif et individuel. Ce projet s’accompagne d’une formation à la posture éducative et d’un accompagnement à la posture professionnelle. L’objectif étant de permettre à ces jeunes de reprendre un parcours d’insertion, obtenir un diplôme et chercher un premier emploi dans le domaine de l’animation (qui est très porteur depuis la réforme des rythmes scolaires).

Des chantiers de remobilisation à destination de jeunes hors structure
Les objectifs de ces chantiers sont :

  • Extraire le jeune de son environnement et créer une nouvelle dynamique collective favorisant sa remobilisation. Prendre en charge les jeunes de manière collective, puis individuelle. Transmettre les savoir-être : rythme et hygiène de vie (se lever le matin, prendre des vrais repas aux heures appropriées, reprendre une activité physique), qui sont les clés d’une posture au sein de notre société à faire évoluer vers une plus grande maturité.
  • Susciter une mobilisation collective par des ateliers citoyens de type chantier jeunes afin d’adopter un rythme structurant la journée, mais aussi d’acquérir une autonomie, la socialisation et bien d’autres valeurs. Des activités simples sont proposées (entretien, nettoyage, débroussaillage, bricolage, peinture, manutention, etc.) pour ne pas mettre le public en échec mais au contraire le valoriser.
  • Mettre en place un processus d’insertion : atelier CV, entretien individuel, rendez-vous avec les conseillers en insertion Mission Locale ou MOVE, etc.


Le chantier de Réallon est un chantier de remobilisation éducatif que nous menons depuis 3 ans et qui a pour objectif de mobiliser les jeunes à travers une activité d’utilité collective. L’idée est de rénover un chalet que le Contact Club utilise régulièrement et de faire participer les jeunes à ce chantier.

En 2015 et 2016, les jeunes ont réalisé des travaux pour les voisins, en aidant par exemple une personne âgée à raser un arbre de son jardin ou encore à faire une tranchée pour installer des tuyaux d’arrosage.

Pendant l’été 2017, une douzaine de jeunes (10 garçons et 2 filles) se sont mobilisés pour repeindre les balustrades des balcons, installer la clôture autour du jardin, et monter les nouveaux lits superposés.

Lors de cette expérience valorisante, les jeunes ont pris plaisir à réaliser leurs tâches. Ils se sont bien réparti le travail et grâce à leur motivation et leur dur labeur, ils ont réussi à finir dans les temps.

Un bilan très positif pour tous !